L’adoption en danger !

13 octobre 2016

Communiqué de presse – 13.10.16

logo-AN ok
Véronique BESSE, député de la Vendée et porte-parole du Mouvement pour la France, a écrit à Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes « pour dénoncer la refondation de l’Agence française de l’adoption qu’elle qualifie de précipitée et de maladroite ».

– « Précipitée parce que tous les pays qui permettent aux Français d’adopter n’ont pas été concertés dans ce projet et parce que les changements de modalités risquent de remettre en cause leurs partenariats avec la France » ;

– « Maladroite car les nombreuses familles françaises qui ont une demande d’adoption en cours risquent de voir leur demande suspendue, voire annulée ».

Pour Véronique BESSE, « l’inquiétude de ces nombreuses familles est légitime quand on connaît « le parcours du combattant » et les années d’attente pour adopter un enfant ».

Pour Véronique BESSE, « l’inquiétude est légitime également pour les enfants qui attendent aussi de longue année une famille d’accueil ».