Justice : Taubira est toujours là !

25 mai 2016

On la croyait partie ? Erreur !

Taubira - Urvoas

L’ombre de Christiane Taubira plane toujours sur la Justice française… Et la loi sur la Justice du XXIe siècle qui vient d’être votée à l’Assemblée nationale en est une nouvelle preuve…

On peut résumer en deux mots l’action de Christiane Taubira au ministère de la Justice : attaques contre la famille et l’enfance et laxisme judiciaire… Malheureusement, les projets de loi qui viennent d’être voté vont exactement dans le même sens.

Attaques contre la famille et l’enfance, avec le divorce sans juge, avec le risque évident qu’une partie soit avantagée au détriment de l’autre et, pire, que l’intérêt supérieur de l’enfant ne soit pas pris en compte…

Laxisme judiciaire également avec des projets de loi à minima et fourre-tout, alors que celui-ci devait permettre à la Justice d’affronter les défis du XXIe siècle, avec, par exemple, la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs ou encore l’absence de passage chez le juge pour certains « petits » délinquants…

Mais, on le sait, il n’y a pas de « petite » délinquance, et surtout pas pour les victimes, presque oubliées dans les discussions de ces derniers jours.

En prenant ses fonctions, notre Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, avait souligné combien la Justice était « clochardisée ». Si, je ne peux que saluer l’enveloppe supplémentaire de 107 millions d’euros destinée à mieux faire fonctionner nos tribunaux, je crains que ce projet de loi a minima ne soit qu’un énième replâtrage inefficaceOui, le rendez-vous est manqué.